Le mini-trampoline

Regardez des enfants sauter sur un trampoline : vous verrez de grands sourires et entendrez de grands éclats de rire. Ils jouent mais sans le savoir, ils prennent aussi soin de leur santé. Alors pourquoi ne vous y mettriez-vous pas ? Le trampoline, c’est se faire du bien sans effort, le rêve non ?

La NASA

Dans les années 198O, les premiers à s’être intéressé au trampoline sont des chercheurs de la NASA. En effet, les astronautes peuvent perdre jusqu’à 15% de leur masse osseuse et musculaire après avoir passé 14 jours à gravité zéro du fait du manque de stimulation des organes récepteurs de gravité. On observe le même phénomène chez les personnes immobilisées dans un lit sur une longue durée. Rebondir est idéal pour stimuler les récepteurs de gravité sans user le métabolisme.

De plus, la NASA a étudié divers moyens pour inverser ces dommages post-voyage dans l’espace et a conclu que le trampoline était un des meilleurs. Ils ont montré que rebondir sur un trampoline était 68% plus efficace que le jogging et requérait moins d’efforts.

L’avantage principal du trampoline

Lorsque l’on court, la force gravitationnelle est deux fois plus élevée au niveau de la cheville qu’au niveau du dos et de la tête. Le pied et la jambe absorbent donc une grande partie de la force, ce qui peut expliquer les problèmes d’articulations, principalement des genoux.

Sur un trampoline, cette force gravitationnelle est quasiment identique à la cheville, sur le dos et à la tête. Mais surtout, elle est bien inférieure à celle sur le sol. Le rebond peut entraîner l’ensemble du corps sans excès de pression sur les pieds et les jambes. C’est donc une pratique non traumatisante qui fait, en plus, travailler les articulations.

Mais il y en a bien d’autres

  • Renforcer le squelette et les articulations : comme ils ne sont pas brutalisés, les os peuvent récupérer leur densité. La répétition des sauts améliore le contenu minéral des os.
  • Détoxifier : le trampoline augmente la force gravitationnelle sur le corps au bas du saut, ce qui contribue à stimuler les valves dans le système lymphatique. Une fois stimulé, celui-ci éliminera plus facilement les toxines. Et comme le système lymphatique transporte les cellules immunitaires dans l’organisme, rebondir est à la fois un exercice détoxifiant et stimulant immunitaire.
  • Se détendre : lorsque l’on saute sur un trampoline, on se sent rapidement très détendu. Contrairement à beaucoup de sports, ce n’est pas la sécrétion d’endorphines qui entraînerait cette sensation de bien-être. Il n’y a pas encore d’explications scientifiques mais la sensation de vol, de liberté, l’impression de maîtriser un équilibre nouveau agit au niveau psychologique. Résultat : on quitte rarement un trampoline sans avoir le sourire.
  • Se muscler : rebondir sur un trampoline mobilise pratiquement tous les muscles (abdominaux, des jambes, du dos…). Avec le grand avantage de ne pas impliquer de chocs au sol comme pour la course à pied.
  • Moins d’efforts pour le cœur : les sauts permettent de réduire la pression artérielle pendant l’effort et font circuler de plus grandes quantités d’oxygène dans le corps. Même les muscles cardiaques sont renforcés. Après 3 semaines de pratique, beaucoup de personnes se trouvent moins essoufflées.
  • Améliorer sa circulation sanguine : la peau d’orange s’atténue au bout de quelques semaines à condition de s’entraîner tous les deux jours. 20 minutes de sauts sur le trampoline équivalent à 1h30 de massage anti-cellulite, pas mal non ?
  • Améliorer la coordination et l’équilibre : en instabilité constante sur le trampoline, on va travailler son équilibre sans s’en apercevoir. Les sauts modifient le centre de gravité et le corps s’adapte logiquement pour nous permettre de ne pas tomber. On peut faire des exercices sur un pied pour provoquer un peu sa coordination et son équilibre. Rebondir aide à améliorer l’équilibre en stimulant le vestibule de l’oreille interne.
  • Améliorer les effets des autres exercices physiques : par exemple, une étude a constaté que ceux qui ont rebondi pendant au moins 30 secondes avec des haltères ont vu plus de 25% d’amélioration après 12 semaines que ceux qui faisaient juste des haltères sur le sol.
  • Côté pratique : cela ne nécessite par une grande surface. Avec un mini-trampoline, on peut même le faire dans son appartement sans aucun problème. C’est une activité qui n’est pas trop onéreuse : on peut se procurer un bon trampoline entre 40-50 euros.

Conseils pratiques pour les débutants

Il est préférable de s’habituer au trampoline avant de se lancer dans de grands sauts. Il faut y aller progressivement : 5 minutes tous les 2 jours la première semaine, puis 5 minutes 5 jours/7, puis 10-15 minutes par jour. Voici ce que l’on peut faire pour débuter :

  • Hors du trampoline : commencer par 5 minutes d’étirement et d’échauffement (flexions, extensions, trottiner sur place doucement, danser en écoutant de la musique…)
  • Sur le trampoline : maintenir la plante des pieds sur le tapis tout en soulevant les talons en alternance
  • Puis enchaîner de petits sauts à 10-15 cm du tapis
  • A chaque descente du trampoline, marcher sur place pour faire comprendre à votre corps que vous êtes sur le sol dur et non plus sur une toile souple et flexible.

Que peut-on faire sur un trampoline ?

Contrairement à un tapis roulant ou à un vélo d’appartement, le trampoline permet de varier les exercices, et donc les plaisirs !

  • Sauter – plus ou moins haut – tout naturellement avec les pieds joints… comme un enfant !
  • Marcher sur le trampoline : excellent pour l’équilibre !
  • Abdominaux : faire une séance d’abdominaux allongé sur le trampoline
  • Des montées de genoux : en sautant, essayez de monter un genou à hauteur des hanches, puis l’autre comme si vous couriez sur place.
  • On peut faire des mouvements avec les bras tout en sautant…

Alors prêts pour le grand saut ? Un petit conseil : pour ceux qui auraient un peu peur de ne pas avoir d’équilibre, il existe des mini-trampolines avec des doubles poignées pour s’y tenir. Maintenant, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas tester ! Donnez-moi votre retour, cela m’intéresse.

Image bandeau par : http://animaals.com
Sources : http://www.pimpmegreen.com / www.mini-trampoline.fr

Laisser un commentaire

Fermer le menu