L’avocat

L’avocat, contrairement à ce que l’on pourrait penser, est un fruit. C’est un oléagineux au même titre que les amandes, les noix, les noisettes.

Ce fruit est originaire du Mexique, pays qui fournit 80% de la production mondiale. Des fouilles réalisées dans la région du Coxcatlan ont révélé qu’il était déjà consommé il y a près de 9000 ans. Son nom est emprunté à un mot aztèque « ahuacatl » qui signifie « testicules » du fait de leur analogie morphologique. Vous allez le regarder différemment votre avocat maintenant, non ?

Pendant très longtemps, on a banni l’avocat de nos assiettes. On lui reprochait tout : trop gras, trop calorique ! Pourtant, maintenant, il est en train de regagner ses lettres de noblesse. Voyons pourquoi il est bon de manger de l’avocat.

Un gros inconvénient…

On ne peut pas nier que l’avocat est gras : avec en moyenne 155 calories pour 100g, soit 3 fois plus que la moyenne des fruits !

Mais ce n’est pas une raison pour s’en priver. Tout d’abord, cette valeur varie en fonction de la maturité du fruit. Un avocat très mûr et onctueux atteint 200 calories pour 100g alors qu’un avocat ferme et peu mûr n’en contiendra que 100. Mais, au-delà de ce grand défaut, l’avocat est bourré de qualités !

… mais une tonne de bienfaits

Il ne faut pas évincer l’avocat de nos assiettes car il apporte une quantité incroyable de bonnes choses pour notre organisme :

  • des acides gras insaturés qui sont cardio-protecteurs. L’avocat est très riche en acide oléique connu, entre autres, pour augmenter le HDL, le « bon » cholestérol. Il contient également des phytostérols, notamment le bêta-sitostérol qui, lui, freine l’absorption du cholestérol dans l’intestin et diminue ainsi le LDL, le « mauvais » cholestérol.
  • de la vitamine E : ses propriétés antioxydantes protègent les cellules des méfaits des radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré.
  • des fibres : l’avocat contient 7% de fibres, ce qui facilite le transit intestinal.
  • de la vitamine K qui joue un rôle important dans l’équilibre de la glycémie.
  • de nombreuses vitamines du groupe B, notamment la B5 qui permet de réduire la fatigue et de booster nos performances intellectuelles. L’avocat contient aussi de la vitamine B9, un nutriment qui diminue le risque d’anomalies congénitales chez le fœtus.
  • de nombreux minéraux et oligo-éléments parmi lesquels le phosphore, le magnésium, zinc, le sélénium, le calcium, le potassium.
  • des caroténoïdes, en particulier la lutéine et la zéaxanthine qui jouent un rôle de premier plan dans la santé de vos yeux.

Un autre bon point pour l’avocat : son pouvoir rassasiant. Une étude américaine a montré qu’une consommation quotidienne d’un demi-avocat favorisait la satiété et permettait même de réduire le niveau calorique de la journée. Ceci est dû en partie à l’acide oléique qui permet d’activer la partie du cerveau liée au sentiment de satiété, ce qui freine les fringales et permet de mieux contrôler sa faim.

On peut donc maigrir en mangeant « du gras »… à condition de ne pas lui rajouter d’autres sources de graisses avec de la vinaigrette ! Un jus de citron, un peu de poivre ou de piment suffisent largement !

Certains des composants de l’avocat, grâce à leur effet anti-inflammatoire, sont également utilisés dans des médicaments anti-arthrosiques. Des études montrent qu’ils permettent de réduire les douleurs et les raideurs articulaires. Ces effets peuvent être obtenus dès la consommation de deux avocats par semaine.

Comment le consommer

On peut le manger tout simplement à la cuillère. Tout le monde connaît aussi le guacamole.

Rajouter quelques tranches d’avocat à une salade permet à l’organisme d’absorber 3 à 5 fois plus de caroténoïdes, des pigments présents dans certains végétaux riches en provitamine A et en antioxydants. Alors, pourquoi s’en priver ?

On peut aussi l’utiliser pour des desserts. Vous trouverez ici une recette de cookies à l’avocat et au chocolat et une recette pour revisiter le cheese-cake.

L’avocat, un produit de beauté

L’avocat n’est pas juste un aliment, il est également très souvent utilisé dans les recettes de fabrication de produits cosmétiques.

Il est nourrissant car il contient des vitamines A, E, B6, C et des acides gras essentiels qui permettent, par exemple, de nourrir le cheveu en profondeur. Les masques à l’avocat donnent des cheveux brillants et doux. Pour être encore plus efficace, on peut même rajouter un peu de miel.

Pour le visage, un masque à l’avocat donne une peau soyeuse. Il est recommandé pour les peaux sèches et les peaux matures.

Avocat écolo ou pas ?

Le problème avec l’avocat est que pour produire un seul fruit, il faut 70 litres d’eau. En comparaison, il faut 5 litres d’eau pour produire une tomate. De plus, les chambres de mûrissage sont très énergivores et pèsent lourd sur l’empreinte carbone de la production.

On ne va pas le diaboliser pour autant. Certes il nécessite beaucoup d’eau mais en le choisissant bio, on sait que la culture est plus respectueuse de l’environnement et moins consommatrice d’eau. A noter qu’il existe maintenant une petite production corse pour réduire l’impact du transport.

Il faut aussi savoir que la culture de l’avocat nécessite peu de produits phytosanitaires. On retrouve très peu de résidus de pesticides sur l’avocat (bien moins que sur les agrumes ou les cerises).

De nouveaux débouchés permettent aussi d’utiliser les noyaux d’avocat. En effet, au Mexique où l’on fabrique des quantités monumentales de guacamole, une entreprise transforme les noyaux d’avocat en un bioplastique. Avec 1,5 kilo de noyaux d’avocat, il est possible de produire 1 kilo de bioplastique. La résine obtenue est biodégradable et composable, ce qui permet de fabriquer des bouteilles, des sacs plastiques ou des couverts jetables.

Alors ne boudez plus l’avocat et laissez libre cours à votre imagination pour l’intégrer dans vos plats.

Image bandeau par https://la-peluche.com
Sources : https://sante.journaldesfemmes.fr ; https://www.notretemps.com

Laisser un commentaire

Fermer le menu